Balazuc et son histoire

A la mémoire d’Aimé Bocquet

Les éléments présentés sommairement ci-après sont tirés du travail de l’historien Aimé Bocquet.

Pourquoi les Hommes
ont-ils choisi Balazuc ?

Depuis près de 100 000 ans, les Hommes ont élu domicile dans ce territoire de l’Ardèche méridionale.

En témoignent les vestiges d’outils de silex et les fossiles des animaux ayant servi de repas, les néandertaliens avaient déjà adopté le cadre privilégié de Balazuc.

Rive droite de l’Ardèche, nichés dans les falaises la grotte des Barrasse et autres cavités constituaient déjà un emplacement privilégié ; protégé par la falaise avec des plateaux calcaires pour chasser et la rivière en contre-bas avec un passage à Gué.

D’un village celte …

La découverte d’une hache à douille en bronze datée de 800 avant JC conforte l’hypothèse selon laquelle un village celte aurait pu se trouver sur le plateau en face du village actuel.

Cette hypothèse est fortement confortée par la dénomination de Balazuc provenant de BALADUNUM ; « Bala » signifiant « rocher en hauteur » et « dunum » provenant de « hauteur fortifiée ».

… à l’époque gallo-romaine

L’oppidum des Barasse aurait consisté en une citadelle placée ici pour protéger le passage à Gué.

Au IIème siècle une route romaine rejoint Nîmes à Alba en passant à 2kms à l’Est de l’actuel village. On y trouve la villa gallo-romaine des Salle et des bornes militaires romaines sont encore visibles à Pradons et à Saint-Germain.

Le sarcophage

Le long de l’ancienne voie romaine, un magnifique sarcophage de marbre blanc a pu être mis à jour au XVIè. Les personnages en bas relief sculptés représentent des scènes de l’ancien testament.

Ce vestige fait surement partie d’une série de sarcophages issus des ateliers d’Arles.

 

Balazuc durant le Moyen-âge

732, Charles Martel repousse les invasions arabes à Poitiers et rétabli ainsi la domination des francs et plus particulièrement celle des Carolingiens. Parmi ses généraux, Wilhelm hastafracta (lance brisée) se voit remercié par l’offrande d’une seigneurie.

La richesse des Balazuc

Peu de vestiges antérieurs au Xème siècle sont visibles dans le village.

La chapelle Saint-Nicolas le lancier près du portail d’été (porte Sud) compose un édifice pré-roman dont le nom pourrait faire un référence au seigneur hastafracta.

La seigneurie du XIème siècle tire sa richesse des parts qu’elle possède dans les mines de Largentière où la famille dispose d’un château Le Mas de Bros.

Balazuc constitue un emplacement stratégique pour accéder à Largentière et transporter le plomb-argentifère jusqu’en vallée du rhône grâce au passage à gué et aux abruptes falaises permettant de se défendre.

Les Balazuc rendent compte directement au rois de France et n’auront qu’une tutelle symbolique des comtes de Toulouse durant le moyen-âge.

Leur fief s’étend depuis Largentière jusqu’en vallée du Rhône et ils  feront bâtir de nombreux édifices et forteresses pour établir leur pouvoir à Larnas, Gras, Saint-Montan, etc

La seigneurie des Balazuc au XIème
®Aimé Bocquet

Chapelle
Saint-Nicolas Le Lancier

Emplacement du
Chastel Vielh 
Berceau des Balazuc

L’église romane

Joyau de Balazuc et de son architecture médiévale, l’élise romane est datée du XIIè siècle. A la fois édifice de culte et de défense, elle est surmontée d’un clocher-peigne caractéristique de la région.

Retrouvé durant les travaux de réhabilitation du monument, la pierre d’autel montre la préexistence d’une église antérieure.

La première nef du XIIème se compose d’un corps principal en pierre taillée et d’une nef en cul de four. Les voûtes romanes en calcaire local soutiennent  la voûte en berceau taillée dans des tufs plus légers.

Un agrandissement

Au XIIème siècle, à l’apogée de la puissance des seigneurs de Balazuc, l’église romane trop petite est agrandie par une seconde nef accolée en pierres de plus mauvais appareil.

Le toit est alors en bois et les voûtes viendront habiller l’édifice au XVIIème siècle, comme en témoigne la disposition des fenêtres, pour certaines coupées à mi-hauteur par les voûtes.

rubrique en cours de construction